Un laboratoire de littératures – Littérature numérique et Internet

Tags: 
Abstract (in English): 

Aux amateurs de littérature numérique, le Web offre en deux clics l’œuvre et son envers, son mystère et une partie de ses clés, le spectacle et sa machinerie intellectuelle ou technique. Qu’on l’appelle «cyberlittérature» ou «littérature numérique», cette littérature n’aurait pas de réalité sans le support numérique et le dispositif informatique grâce auxquels l’œuvre est produite, lue et souvent agie. L’ambition de cet ouvrage est de faire entrer le lecteur dans l’univers des œuvres numériques, en interrogeant au passage le modèle classique de l’édition. Les auteurs ont choisi d’observer deux dispositifs collectifs : autrement dit, deux lieux sur le Web où deux communautés d’acteurs livrent simultanément quelques-unes des clés essentielles de leur raison sociale dans le domaine littéraire en ligne. Du territoire occupé sur le réseau au geste d’une écriture qui revendique son originalité, en passant par la possible émergence d’un modèle inédit d’édition, il ne s’agit pas moins que de se demander si, finalement, ce que l’on désigne par «littérature numérique» n’est pas l’expression d’un nouveau paradigme pour la littérature.

Source: https://books.openedition.org/bibpompidou/214?lang=en

Pull Quotes: 

Aux amateurs de littérature numérique, le Web offre en deux clics l'œuvre et son envers, son mystère et une partie de ses clés, le spectacle et sa machinerie intellectuelle ou technique.

2La dualité de points de vue est un des caractères constitutifs du Web, qui peut être considéré à la fois comme le domaine par excellence de l'instantané et de l'interaction, et comme le lieu d'une myriade de mémoires et de stockage de traces. Cette dualité se décline de multiples façons, et certains en usent savamment : le blog du journaliste nous guide dans les coulisses de l'information diffusée par les médias ; le site de l'homme politique s'ouvre à des propos plus personnels ; on suit au jour le jour les périples d'une expédition, tandis que National Geographic nous en livre la contribution scientifique. Certes, ces envers sont aussi des mises en scène, mais le Web s'en nourrit comme nul autre « système d'information » avant lui.

Source: https://www.openedition.org/6540

Critical writing that references this:

The permanent URL of this page: 
Record posted by: 
Serge Bouchardon